Covid-19 5 janvier 2022

Le bionettoyage : un allié dans la lutte contre les virus

Le bionettoyage est un véritable enjeu, notamment en plein cœur de la crise sanitaire. Comment cela fonctionne-t-il ? Quelles sont les caractéristiques et les nouveautés autour de cette prestation ? Explications.

 

Le bionettoyage est la contraction des mots bio et nettoyage : l’un fait référence à la contamination biologique, l’autre à la propreté visuelle et olfactive. Il est principalement utilisé dans le secteur de la Santé et de l’Agroalimentaire, par souci de contamination microbienne des surfaces. Mais depuis l’apparition de la pandémie liée à la COVID19, il s’étend plus largement au Tertiaire. Le but : garantir la propreté microbiologique, notamment des points de contact des lieux recevant du public. Pour les entreprises de propreté comme GSF, ce tournant a demandé une adaptation des équipes et l’évolution des méthodes employées. « Nous avons dû changer les habitudes de travail. Nous utilisons de nouveaux outils tels que les nébuliseurs, des biocides à forte rémanence, et nous augmentons la fréquence de nettoyage et des actions de désinfection », explique Charles Moulinier, Pharmacien Expert au service Recherche & Développement du Groupe GSF. Car l’enjeu est de taille ! Le prestataire doit rassurer le client. Ce dernier doit être sûr de travailler dans des lieux propres et sains, pour ensuite lui-même apaiser ses collaborateurs.

 

Vers un bionettoyage plus vert

 

Dans une démarche d’amélioration continue et de respect de l’environnement, GSF utilise également des procédés non-chimiques, c’est le cas de l’ozone et des UV. « Ces méthodes sont extrêmement efficaces, mais demandent en contrepartie des mises en œuvre différentes. Par exemple, on les utilise hors présence humaine. Il faut aussi calfeutrer les locaux pour éviter les fuites d’ozone, et il y a toute une communication d’affichage à faire pour interdire les accès », précise Charles Moulinier. Dans les années à venir, le but sera de continuer à chercher des alternatives efficaces, rapides et à impact limité sur l’environnement.

désinfectionenvironnementnettoyagesanté

Partager l'article

Restez informé !

Suivez toute l’actualité du blog

inscrivez-vous