RSE 1 septembre 2022

La communication non verbale, comment ça marche ?

Quand les gestes, les attitudes et les postures parlent à notre place, c’est que nous sommes dans la sphère de la communication non verbale. En entreprise, elle est essentielle pour bien faire passer ses messages. Au-delà des mots, elle réagit la partie si silencieuse et à la fois si bavarde de nos interactions avec nos différents interlocuteurs. Comment la décoder ?

 

La communication non verbale, qu’est-ce que c’est ?

La communication non verbale se définit par toute la transmission d’une information qui ne passe pas par les mots. Elle se caractérise par toute une série de gestuelles, de postures mais aussi de silences. Autant d’indicateurs qui permettent lorsque l’on est attentif de mieux cerner un message et donc de mieux communiquer : c’est-à-dire, intéresser son interlocuteur, le comprendre et se faire comprendre. Identifier ce langage du corps permet de limiter les conflits, de cerner les intentions.

Ce langage en question s’exprime par les expressions du visage, le sourire, le froncement des sourcils et bien d’autres signaux. On peut également décoder beaucoup de choses également avec la posture du corps.

 

Pourquoi la communication non verbale est-elle si importante en entreprise ?

Faire passer un message n’est pas une chose aisée. Ça l’est d’autant moins lorsque l’on songe à toute la déperdition qui s’opère entre ce que l’on pense et ce que l’on arrive à exprimer. Entre ce que l’on comprend, interprète et au final restitue. Une bonne communication est primordiale en entreprise : en gain de temps, d’énergie, de cohésion d’équipe mais également en termes de productivité et d’atteinte de ses objectifs.

Or lorsque la communication non verbale n’est pas en adéquation avec le discours tenu, cela peut provoquer une dissonance dans la délivrance d’un message. Prenons l’exemple d’un dirigeant qui doit annoncer une nouvelle positive et qui aurait une attitude fermée pourrait passer à côté de son intention. Ou bien un manager qui par son attitude du corps pourrait renvoyer son stress et le faire porter à son équipe.

 

Comment améliorer sa communication gestuelle ?

Travailler sa gestuelle, c’est s’assurer d’accompagner l’impact de ses mots. Pour cela, quelques petites clefs essentielles permettent d’améliorer sa prise de parole en public. Il s’agit notamment d’éviter d’avoir le regard fuyant, de croiser ses bras qui est un signe de fermeture de la communication. Tous ces détails façonnent l’impression que tout un chacun donne. Repérer et analyser sa gestuelle et ce qu’elle renvoie est la meilleure voie pour une bonne communication et relever, pourquoi pas, le « défi » de l’Autre !

 

 

multiservicesQVTRSE

Partager l'article

Restez informé !

Suivez toute l’actualité du blog

inscrivez-vous