Wiki Prisme 16 avril 2021

Le TEMPO, allié des micro-organismes !

Le TEMPO, vous connaissez ? Attention, on ne parle pas ici des Quatre Saisons de Vivaldi ou de la dernière chanson en vogue, ce serait trop simple ! En réalité, les micro-organismes* ont besoin de conserver leur TEMPO pour se développer. Et s’il est adapté, ils peuvent se multiplier en moyenne par deux toutes les vingt minutes environ. Le TEMPO qui les anime, c’est l’acronyme des cinq facteurs qui sont importants pour eux :

 

T pour Température

E pour Eau

M pour Milieu nutritif

P pour pH

O pour Oxygène

 

 – T comme Température

 

Certains micro-organismes se développent préférentiellement à la température « ambiante », entre 20 et 40°C environ : on parle de micro-organismes mésophiles. D’autres familles vont, à contrario, avoir besoin de températures :

– plutôt élevées, supérieures à 40°C : les thermophiles. Certains vivent même à l’intérieur des cratères de volcans, à plus de 110°C !

– plutôt basses, entre 0 et 20°C : les psychrophiles. Ils se plaisent alors parfaitement dans votre réfrigérateur ! Et les cryophiles (températures négatives) dans votre congélateur !

 

– E comme Eau

 

Sans eau, pas de vie chez les micro-organismes ! Cela explique qu’ils se développent moins dans les environnements ou aliments secs (biscuits, pâtes…) qu’humides (viandes…). C’est aussi une voie intéressante pour éviter leur prolifération : assécher les surfaces en fin de nettoyage en secteur agroalimentaire permet de limiter leur présence ! GSF a d’ailleurs développé son outil Usine Sèche® dès 2007.

 

– M pour Milieu Nutritif

 

Un micro-organisme n’est pas très exigeant…Un peu de sucre, quelques vitamines et un soupçon de matières grasses lui sont amplement suffisants ! Un simple filet d’eau du robinet suffit ainsi à l’alimenter dans de bonnes conditions, voire même à générer un biofilm en quelques dizaines de minutes !

 

– P pour pH

Le pH du milieu dans lequel ils se situent favorise ou non la croissance des micro-organismes. Les neutrophiles vont proliférer à un pH entre 5 et 8, mais là aussi d’autres prolifèrent à des pH acides (jusque 0 !) ou au contraire basiques.

 

– O pour Oxygène

 

Contrairement à ce que l’on peut croire, les micro-organismes n’ont pas tous besoin d’oxygène pour vivre et se reproduire… Les organismes anaérobies seront heureux dans une boîte de conserve fermée mais ne survivront pas à l’extérieur ! D’autres sauront s’adapter à la quantité d’oxygène disponible pour croître.

 

 

Il existe donc autant de TEMPO que de familles de micro-organismes, ou presque ! Mais connaître ou, mieux, maîtriser le TEMPO d’un environnement permettra de savoir à quels micro-organismes on a affaire… Et donc quel désinfectant utiliser pour mieux les éliminer !

 

* Il existe 4 grandes familles de micro-organismes : les bactéries, les levures, les moisissures et les virus. Dans chacune de ces familles, certains sont bénéfiques pour l’Homme (et utiles dans nos antibiotiques, ou dans la fabrication de la bière ou des yaourts !), d’autres sont dangereux, on parle alors de micro-organismes pathogènes.

 

covid19expertisemicroorganismescience

Partager l'article

Les articles qui peuvent vous intéresser

Restez informé !

Suivez toute l’actualité du blog

inscrivez-vous